×

Questions-réponses avant-vente : proposer les meilleures solutions de codage et le meilleur service client qui soit grâce à des d'échantillons tests

  • Par Infos Domino
  • août 17, 2020
  • Généralités
Plus d'informations

Une analyse technique précise de la manière dont les substrats et les encres interagissent dans différents environnements est essentielle pour obtenir une qualité de codage optimale. Toutefois, choisir la meilleure solution possible pour répondre aux besoins spécifiques d'un client nécessite plus que de simples tests scientifiques.

Domino a saisi l'opportunité d'améliorer ses capacités internes dans la réalisation d'échantillons en regroupant une équipe d'experts dédiée à la sélection et aux essais de solutions d'encre de codage.

L'équipe Avant-vente mondiale, qui s'est récemment agrandie et qui est dirigée par le Dr. Susan Palmer, est responsable du support avant-vente et des essais d'encres pour Domino, ce qui inclut les solutions jet d'encre continu, jet d'encre thermique, jet d'encre piézo et les solutions de codage transfert thermique.

« La nouvelle équipe est née du désir de toujours mieux satisfaire pour nos clients. Domino a identifié une opportunité unique de rassembler des experts techniques issus de différents secteurs afin d'améliorer le service que nous proposons à nos clients » Dr. Susan Palmer - Chef de l'équipe mondiale d'avant-vente chez Domino Printing Sciences

Nous nous sommes entretenus avec le Dr. Palmer afin de savoir en quoi consiste le travail de l'équipe avant-vente pour améliorer le processus d'essai d'échantillons et l'assistance proposée aux clients dans les domaines où ils en ont le plus besoin.

Dr. Susan Palmer - Chef de l'équipe mondiale d'avant-vente chez Domino Printing Sciences

L'évolution du paysage réglementaire peut entraîner de grandes difficultés pour les fabricants de divers secteurs ; comment faites-vous pour que l'équipe suive toujours l'évolution des règlementations en vigueur ?

Domino dispose d'une équipe d'experts en règlementation, notre équipe Conformité, avec laquelle l'équipe Avant-vente travaille en étroite collaboration afin de pouvoir anticiper et de pouvoir réagir aux changements de réglementation. Nous collaborons également avec de nombreuses organisations professionnelles sur les changements règlementaires susceptibles d'affecter nos capacités en matière de développement d'encres et d'essais d'échantillons. Nous travaillons notamment avec la British Coatings Foundation, le Retail Consortium, la British Printing Ink Federation, la Food and Drink Federation et la Royal Society of Chemistry.

Nous élaborons, pour nos techniciens, des directives basées sur ces travaux afin de les tenir informés des éventuels changements de règlementation et de leur fournir une formation appropriée. Pour les clients, l'avantage est que tous nos techniciens sont formés et peuvent déterminer selon les projets si les encres demandées par un client sont bien adaptées et si ce n'est pas le cas, proposer des solutions alternatives.Nos représentants, nos responsables du développement commercial et nos distributeurs au niveau mondial sont également formés et sensibilisés aux changements de législation, afin de pouvoir conseiller les clients.

Quelles sont les principales exigences règlementaires qui affectent le marché à l'heure actuelle ?

En ce moment, nous devons gérer plusieurs reclassifications de produits chimiques pour des raisons de conformité à la règlementation européenne sur l'enregistrement, l'évaluation, l'autorisation et la restriction des substances chimiques (REACH). Ce domaine nécessite une vigilance particulière de notre part, car tout changement peut avoir un effet sur l'utilisation autorisée des encres au niveau local. Les règlementations varient d'un pays à l'autre. Ainsi, lorsque nous traitons avec de gros clients présents dans plusieurs régions du monde, nous devons en tenir compte et nous assurer de proposer des solutions pouvant être utilisées dans tous les territoires concernés. Nous sommes également membres de l'EuPIA, l'association européenne des fabricants d'encres d'imprimerie.

En tant qu'entreprise, nous adoptons une approche stratégique pour gérer ces reclassifications, en développant des solutions alternatives basées sur les futures règlementations au lieu de simplement réagir aux changements lorsqu'ils se produisent. Par exemple, nous avons récemment géré la reclassification de certaines substances chimiques utilisées depuis toujours dans le secteur des emballages alimentaires. En anticipant la future législation, nous avons pu développer des encres alternatives. Ainsi, à l'échelle mondiale, nous avons plusieurs encres adaptées aux solutions d'emballage alimentaire et nous pouvons donc toujours proposer une alternative.

Comment faites-vous pour suivre les tendances du secteur des emballages produits et pouvoir toujours proposer aux clients une solution adaptée à l'évolution des exigences en matière d'emballages ?

Domino entretient depuis longtemps d'excellentes relations avec de grands groupes agroalimentaires internationaux, qui sont à la pointe en matière de développement d'emballages. Cela nous permet d'acquérir et de tester les nouveaux matériaux d'emballage à mesure qu'ils sont mis au point.

Depuis nos laboratoires, nous contactons régulièrement des clients qui mettent au point des solutions d'emballage innovantes en vue de nous fournir des échantillons à tester. En collaborant avec nos clients de cette manière, nous pouvons anticiper et faire en sorte d'avoir des solutions et des encres disponibles pour tous les clients qui utiliseront ces substrats, ou des substrats similaires, à l'avenir.

Comment procédez-vous pour conseiller un client et effectuer les essais d'échantillons ?

Tout d'abord, il s'agit de poser les bonnes questions et de comprendre les limites et les capacités du substrat du client. Une fois que nous avons des informations sur le substrat et l'application, nous pouvons nous reporter à des essais déjà réalisés pour trouver des solutions possibles. Nous avons une base de données de recherche contenant les matériaux déjà codés et les résultats de différentes encres sur ces matériaux, ainsi qu'un catalogue de résultats élaboré à partir d'essais internes approfondis que nous pouvons consulter.

Une fois qu'une solution et une encre ont été sélectionnées et après un essai sur échantillon, nous effectuons des essais de résistance au frottement et aux rayures pour contrôler la résilience et le temps de séchage du code. Pour certains substrats plats, nous utilisons un testeur Taber automatisé avec un bras lesté à mouvement alternatif pour exercer une pression prédéfinie sur l'échantillon imprimé et contrôler la migration de l'encre.

Dans les laboratoires destinés aux échantillons, nous disposons également d'équipements spécialisés qui nous aident à contrôler la qualité du codage dans différents environnements spécifiques, y compris un système de convoyeur à grande vitesse et un stérilisateur à vapeur industriel pour tester l'adhérence du codage sur les échantillons qui nécessitent un traitement autoclave. Nous procédons également à la vérification des codes à barres, codes QR et codes DataMatrix à l'aide d'un vérificateur de codes 2D.

Avez-vous un centre d'essais international ? Et travaillez-vous à partir d'une base d'échantillons partagée ?

Nos laboratoires d'essais au Royaume-Uni fonctionnent à l'échelle mondiale. Ils fournissent des conseils experts et deséchantillons aux filiales et aux distributeurs de Domino partout dans le monde. En outre, certains de nos bureaux internationaux, notamment en Inde, en Chine, en Amérique du nord, au Mexique et en Allemagne, ont aussi des laboratoires régionaux et des capacitésà réaliser des échantillons. Le fait de réaliser les échantillons dans le pays d'origine a évidemment pour avantages de gagner du temps et d'éviter des trajets aériens, même si, au final, la décision du lieu où l'échantillon est testé dépend de ce qui est le mieux pour le client.

Lorsque nous fournissons des conseils sur les solutions avant essai, nous utilisons la même base de données partagée contenant les échantillons et solutions déjà testés, donc tous nos clients ont l'assurance d'obtenir des conseils et une assistance basés sur les données les plus récentes. Notre base de données contient des informations sur les matériaux déjà soumis à des tests, ainsi que les résultats d'essais expérimentaux réalisés en interne sur les nouveaux substrats. Grâce à cette base de données, nos laboratoires du monde entier ont non seulement accès à des rapports et à des photos de codes finaux et de codes d'essai pour n'importe quel substrat, mais aussi aux résultats des essais effectués en laboratoire et aux notes de travail de nos techniciens expérimentés.

Dans quelle mesure les tendances actuelles en faveur du recyclage et du développement durable ont-elles un impact sur le processus d'échantillonnage, et comment réagissez-vous face à ces tendances ?

Au cours des dernières années, nous avons constaté une augmentation significative de la demande en échantillons de carton recyclé. Le carton fabriqué à partir de papier recyclé est de qualité et de couleur variables, ce qui peut entraîner une dégradation de la qualité d'impression si l'on utilise un type d'encre inadapté. Ces échantillons nécessitent une encre foncée et visqueuse qui peut coller au substrat sans se répandre. Cela est particulièrement important lorsqu'il s'agit d'imprimer des codes à barres, par exemple, car la qualité des codes est primordiale.

De l'autre côté du spectre, nous constatons que nos clients attachent de plus en plus d'importance à la recyclabilité de leurs emballages en carton. Il faut donc une encre qui ne nuira pas à la recyclabilité d'un substrat et qui ne contaminera pas le flux de recyclage. C'est pourquoi Domino a développé une gamme d'encres sans huile minérale spécialement conçues pour être utilisées sur le carton recyclable.

Nous avons aussi observé une augmentation des films plastiques monocouche en polyéthylène et polypropylène, et notamment des films BOPP (polypropylène à orientation biaxiale) utilisés pour les emballages alimentaires. Ces produits sont en train de remplacer les plastiques multicouche traditionnels car ils se recyclent plus facilement. Cependant, ils nécessitent aussi une solution de codage différente. Alors que les films multicouche étaient généralement codés au laser, le codage avec de l'encre  est une solution nettement plus performante pour les plastiques monocouche.

De plus en plus de clients adoptent les emballages réutilisables. Ces emballages nécessitent une solution de codage avec une encre qui reste sur le produit pendant toute sa durée d'utilisation, mais qui peut être éliminée une fois l'emballage restitué. Domino entretient depuis longtemps d'excellentes relations avec de nombreuses brasseries internationales qui utilisent régulièrement des bouteilles en verre et des fûts depuis des années. Nous avons conçu des encres lavables, spécialement destinées à ce secteur, qui s'éliminent avec un bain de solution caustique, ce qui permet de recoder les emballages à l'infini.

Préparer l'avenir

Dans le secteur des emballages, le développement durable va probablement être un thème récurrent pendant de nombreuses années. C'est pourquoi nous anticipons déjà les futurs changements de règlementation concernant l'utilisation des matériaux recyclés et recyclables. Notre équipe va continuer à suivre ces tendances et à élaborer des solutions de codage innovantes applicables aux tout derniers substrats. Nous sommes d'ores et déjà en trainde collecter des échantillons de nouveaux matériaux fournis par nos clients, et nos partenaires. Ainsi, nous pourrons avoir des solutions disponibles pour nos clients lorsqu'ils en auront besoin.

Pour découvrir comment Domino aide ses clients à sélectionner et à tester des solutions de codage pour ces nouvelles approches en matière d'emballage, consultez: https://bit.ly/32tbOCO

Featured Articles

BESOIN DE PLUS AMPLES INFORMATIONS ?

Découvrez comment l'expertise de Domino peut aider votre entreprise

Plus d'informations